Visa de transit gratuit à Pékin

Lors de votre passage à Pékin pour terminer les formalités de votre voyage (visa nord-coréen, finalisation du paiement du voyage), il ne sera pas nécessaire de faire une demande de visa si vous ne comptez pas séjourner plus 6 jours (144h).

En effet, depuis 2016, plusieurs régions chinoises dont celle de Pékin ont instauré un régime de transit particulier pour les ressortissants d’un certain nombre de pays dont les citoyens européens (français, polonais, allemand, monégasque, espagnol etc. ).

Il y a quelques conditions pour pouvoir bénéficier de ce visa de transit : détenir un passeport en cours de validité, avoir un billet d’avion pour une destination tierce (par exemple le visa de transit ne fonctionne pas si vous faîtes un vol Paris -> Pékin -> Paris ; il fonctionne dans le cas Paris -> Pékin -> Pyongyang), avoir un logement réservé, avoir le visa pour entrer dans le pays de destination finale (si vous récupérez le visa à Pékin, nous vous fournirons une copie de ce dernier en avance et un billet d’avion avec la date de départ ainsi que la place réservée (le billet Air Koryo est fourni en avance).

Ce régime de visa de transit est très intéressant car il permet d’éviter la constitution d’un dossier de visa auprès d’une ambassade chinoise, de payer des frais de visa parfois couteux et d’avoir l’opportunité de visiter la ville de Pékin et ses alentours (ex : muraille de Chine, palais d’été, cité interdite, lama temple, hutongs) en plus de votre voyage en Corée du Nord.

Lors de votre arrivée à l’aéroport de Pékin, il y a plusieurs postes de douane : une zone pour les courts transits (24h), une zone pour le transit de 72-144h située à gauche et une zone pour les personnes détenant un visa classique.
Veuillez noter que nous ne sommes en aucun cas responsables d’un refus d’attribution d’un visa de transit. Les autorités chinoises étant souveraines dans leur décision. En cas de doute, nous vous recommandons de consulter le site de la douane de la République Populaire de Chine, de contacter leur consulat ou de faire une demande de visa classique.